Annonces

Parcours sur les 7 sacrements

"Les sacrements sont les chefs d'oeuvre de Dieu", Catéchisme de l'Eglise...

En savoir +

Mois de novembre - Mois de prière pour l…

N'abandonnez pas vos défunts ! "La prière pour les défunts est plus...

En savoir +

Bénédiction des nouvelles fresques de l…

Bénédictions des nouvelles fresques de l'église, le dimanche 18 novembre...

En savoir +

Messe du mardi soir

La messe paroissiale le mardi soir est désormais célébrée à...

En savoir +

Pour votre sécurité

  Pour votre sécurité, l'église de Saint-Cyr-sur-Mer est désormais munie d'un...

En savoir +

Mois d'octobre et de novembre 2018 : mes…

  Messe aux Alizés les mardis 2 et 16 octobre, à...

En savoir +

Les Reliques de saint Cyr et de sainte Julitte

            Nous sommes au IIIe siècle av. J.-C.

            Julitte était descendante des rois d'Icône et résidait à Iconium, aujourd'hui Konya en Turquie. Devenue veuve très tôt, elle eut le souci d'élever son jeune fils Cyr dans la foi au Christ Jésus. Or, la persécution des chrétiens lancée par l'empereur Dioclétien faisait rage. En raison de sa foi au Dieu vivant, Julitte fut arrêtée dans la ville de Tarse où elle s'était réfugiée avec son fils qui n'avait probablement pas encore sept ans. Là, le gouverneur Alexandre la fit arrêter. Au cours de l'entretien qu'elle eut avec ses juges, cette jeune mère ne cessait de répéter : "Je suis chrétienne, je suis chrétienne" et refusa de sacrifier aux idoles païennes.

            Furieux, Alexandre menaça l'enfant de Julitte et demanda aux gardes de le lui amener. Le jeune Cyr se débattait en proclamant lui aussi à la surprise de tous : "Je suis chrétien, je suis chrétien." Le gouverneur chercha alors à séduire l'enfant, mais ce dernier se débattait et criait de plus belle qu'il était chrétien. Furieux, Alexandra le prit par un pied et le lâcha. La tête du malheureux Cyr se brisa sur l'angle des marches.

            Après avoir vu son enfant martyrisé sous ses propres yeux, Julitte se vit prête à affronter le martyre elle aussi. Elle remercia Dieu d'avoir couronné son enfant des palmes du martyre avant elle. Après bien des supplices, elle fut conduite au lieu des exécutions. À genoux, elle confessa devant ses bourreaux : "Je ne sacrifie pas aux idoles païennes mais j'adore le Christ, le Fils unique du Dieu vivant par qui tout a été créé. Je rejoins maintenant mon enfant dans le Royaume des cieux." Sainte Julitte eut la tête tranchée. C'était un 16 juin vers l'an 304 .

            Le double culte de saint Cyr et de sainte Julitte se répandit en Gaule dès le Ve grâce notamment aux reliques apportées d'Orient. Leur fête fut célébrée le 16 juin, date à laquelle eut lieu la translation de leurs reliques de Tarse à Antioche. C'est à cette même date qu'ils sont désormais honorés dans l'Eglise catholique.

            Les reliques déposées par Mgr Dominique Rey le 21 juin 2015 dans l'église de Saint-Cyr et de Saint-Julitte sont un don fait le 9 septembre 2014 à la paroisse par les moines bénédictins de Ganagobie. Un document appelé "authentique" signé du 23 juillet 1920 par Mgr Jacinthe GAGGIA, évêque de Brescia en Italie, atteste de leur origine.

 

Prière à saint Cyr et sainte Julitte

            Sainte Julitte, vous qui avez su rester ferme dans la foi jusqu'à mourir quand bien même vous avez vu votre enfant recevoir la palme du martyre sous vos yeux ; aidez les parents chrétiens à transmettre à leurs enfants la foi au Dieu vivant ; que cette éducation soit une priorité dans leur vocation de parents et serve au bien de tous.

            Et vous, saint Cyr, mettez dans l’âme des enfants un profond désir de connaître et d'aimer Dieu et le courage d'affirmer la foi chrétienne dans la vie de tous les jours.

            Saint Cyr et sainte Julitte, visitez encore notre pays. Gardez-le fidèle aux promesses de son baptême  et à sa mission de servir la Sagesse éternelle, vous qui avez su, avec force et simplicité, rester attachés à la vérité de l'Evangile.

En savoir plus sur le sens de l'élévation des Reliques

Infos diocésaines

Ça se passe près de chez vous

Suivez-nous

fb logo 50

Paroisse Saint-Cyr-sur-Mer

Log in